Partenaires institutionnels


« Sport et Défense des valeurs qui rassemblent »

Créé le 1er janvier 2006, le Centre National des Sports de la Défense est un organisme interarmées placé sous l’autorité du chef d’état-major des armées. Il comprend l’Ecole Interarmées des Sports (EIS) et le Centre Sportif d’Equitation Militaire (CSEM).

Commandé par le Commissaire aux Sports Militaires, le Centre National des Sports de la Défense met en œuvre la politique du ministère de la Défense en matière de sports. Il a pour mission de :

Ministériel :

  • Concevoir, animer, évaluer et conduire les études sur la pratique des activités physiques, militaires et sportives dans les armées ;
  • Participer à l'élaboration de la réglementation générale du sport militaire ;
  • Organiser et coordonner les activités des sports équestres militaires au sein du ministère de la défense et leur fournir les moyens spécifiques qui leur sont nécessaires ;
  • Organiser et mettre en œuvre la formation du domaine « entraînement physique militaire et sportif » au sein de l’Ecole interarmées des sports et de la filière « sports équestres » au sein du Centre sportif d’équitation militaire.

Interministériel :

  • Développer la pratique sportive pour tous et favoriser le lien « Armées / Nation »
  • Gérer les sportifs de haut niveau placés sous la responsabilité du commissaire aux sports militaires au sein d'une équipe « armée de champions ».
  • Favoriser la pratique sportive des militaires blessés en contribuant notamment à l’organisation des Rencontres Militaires Blessés en Service (RMBS) ;
  • Assurer les relations avec les autres ministères, administrations ou comités compétents qui traitent des activités physiques et sportives, et le mouvement sportif.

International :

  • Participer aux instances sportives militaires étrangères, comme le conseil international du sport militaire (CISM) ;
  • Contribuer au rayonnement de la France à l’étranger en valorisant la politique des sports militaires du ministère de la défense.

La Formation

Le CNSD dispose de deux formations expertes dans l’entraînement physique militaire et sportif, l’Ecole Interarmées des Sports et le Centre Sportif d’Equitation Militaire. Le CNSD est garant du maintien en condition opérationnelle des militaires.

L’Ecole Interarmées des Sports  « Et la Force et la Foi »

Créée en 1967, l’Ecole Interarmées des Sports est née de la fusion de l’école d’Antibes, du groupement sportif interarmées de Joinville, du centre d’éducation physique de la marine de Toulon et des sections sportives militaires de tir de Montauban, de parachutisme de Pau et  de pentathlon de Bordeaux. L’Ecole Interarmées des Sports (EIS) assure la formation des spécialistes d’Entraînement Physique Militaire et Sportif (EPMS) des trois armées et de la gendarmerie nationale. Elle forme également les moniteurs et instructeurs en Techniques d’Interventions Opérationnelles Rapprochées (TIOR) et en Techniques d’Optimisation du Potentiel (TOP) et des stagiaires étrangers.

Le Centre Sportif d’Equitation Militaire  « Là où passe le vent, quand bien même le diable y perdrait la queue, le 8ème Dragon passera. »

En 1946 création du Centre National des Sports Équestres Militaires (CNSE), qui prendra le nom de Centre Sportif d’Équitation Militaire (CSEM) le 1er avril 1973. Cet organisme est intégré depuis le 21 novembre 2011 au Centre National des Sports de la Défense (CNSD) à Fontainebleau. Ecole de formation et de sport, le CSEM assure la formation des officiers, sous-officiers et militaires du rang aux différents métiers du cheval (instructeurs d’équitation, chef d’écuries, cavaliers soigneurs, maréchaux-ferrants). Il forme aussi des stagiaires étrangers. Centre de formation initiale des chevaux achetés annuellement au profit de l’ensemble de la filière équestre, le CSEM assure le débourrage et la spécialisation d’environ 80 jeunes chevaux qui seront ensuite ventilés au sein des sections équestres pour servir de « maîtres d’école » aux officiers de l’armée de Terre, aux élèves des lycées militaires, au personnel des régiments ou aux familles. Le CSEM assure également la formation de reconversion dans les métiers du cheval.

La formation en chiffres au CNSD

  • 47 formations différentes
  • 58 stages d’une durée de 3 jours à 1 an
  • 1050 stagiaires/an, militaires, civils, français ou étrangers
  • 40 à 45 stagiaires/an en reconversion dans les métiers du sport ou de l’équitation
  • Formation de 150 chevaux

Le CNSD organise, en liaison avec les différents organismes de la Défense, les championnats nationaux militaires et les rencontres internationales militaires en sports individuels ou collectifs.

INTERNATIONAL

Le CNSD assure la représentation de la France lors des événements sportifs internationaux organisés par le Conseil International du Sport Militaire (CISM). Le CISM est un organisme sportif international composé des forces armées de 134 Etats membres, dont la France. Le but de cet organisme est de développer des relations amicales entre les forces armées et de contribuer à l'effort de paix international. Ainsi, chaque année, la France participe aux compétitions internationales dans le cadre du CISM et accueille les athlètes des différentes nations sur son territoire lorsqu’elle organise elle-même une ou plusieurs compétitions internationales militaires. Sa devise est « l’Amitié par le sport »

INTERMINISTÉRIEL

Relations avec le sport civil

Le CNSD travaille en liaison étroite avec le ministère des Sports, le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), qui a la responsabilité du sport de haut niveau, et les fédérations sportives. Il est en liaison avec des organismes spécifiques, l’AFLD pour la lutte contre le dopage et l’IFCE pour la représentation militaire au sein du Cadre Noir, l’INSEP pour l’expertise et la performance sportive.

Le 4 mars 2014, un accord cadre est signé entre le ministère de la Défense, le ministère de l’Intérieur, la ministre des sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative et la ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, pour le développement de la pratique sportive pour tous et le sport de haut niveau. Cet accord cadre définit les lignes de la politique sportive souhaitée par le ministre de la Défense.

Rayonnement

Le sport de la Défense est le vecteur privilégié du rayonnement de l’armée professionnelle vers la société civile française et notamment la jeunesse. En tant qu’héritier du bataillon de Joinville (BJ), le CNSD est le gardien des traditions et des valeurs du sport militaire français. Il entretient des relations privilégiées avec la fédération nationale des Joinvillais qui regroupe les anciens du BJ.

Grâce aux installations rénovées dans le cadre du contrat de partenariat avec l’Etat, le CNSD continuera à accueillir sur le site du camp Guynemer des pôles sportifs fédéraux, des équipes représentatives ou des sélections nationales dans le cadre de stage ou séminaires, conformément au protocole d’accord de 2005 entre le ministère de la Défense et le ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative.

Membre de la Commission Armées Jeunesse, du réseau du sport de haut niveau, du Jury des Gloires du Sport et de nombreuses instances à dominante sportive, le Commissaire aux Sports Militaires contribue ainsi à renforcer, à travers le sport, le lien indispensable avec la Nation.

Les sportifs de haut niveau de la Défense

La professionnalisation des armées a entraîné une modification de l’organisation du sport militaire. En 2002, le mythique Bataillon de Joinville, qui a accueilli plus de 21 000 athlètes en 45 ans disparaît. Cette disparition a rendu nécessaire la mise en place d’un dispositif spécifique regroupant les sportifs de haut niveau de la défense (SHND).

Le 8 avril 2003, le ministre de la Défense et le ministre des sports ont signé un accord-cadre pour le développement du sport de haut niveau et du sport de masse au sein des armées. L’accord cadre du 4 mars 2014 introduit plus de souplesse et d’adaptabilité dans le recrutement et la gestion des sportifs de haut niveau sur l’ensemble des disciplines sportives. 88 postes sont réservés aux sportifs de haut niveau, dont 72 postes de civils ou militaires pour le ministère de la Défense et 16 postes pour le ministère de l’Intérieur, auxquels pourront s’ajouter d’autres sportifs recrutés dans le cadre du dispositif « Handicap » du ministère de la Défense et le personnel militaire ayant accédé au haut niveau.

Ces sportifs forment « l’Armée de champions », nom officiel de l’équipe, et sont placés sous la responsabilité du commissaire aux sports militaires, commandant le Centre National des Sports de la Défense.

Ces sportifs servent de modèle en interne aux armées pour promouvoir la pratique du sport, essentielle au métier de militaire. Ils  représentent également la Défense et ses valeurs dans la société civile, devenant le trait d’union entre l’armée et sa Nation.

Plus d'informations sur www.sports.defense.gouv.fr


Créé en 2006 sous forme d’établissement public administratif placé sous la tutelle du ministère chargé des Sports et du ministère des Finances, le Centre national pour le développement du sport (CNDS) a pour missions de :

  • soutenir le développement de la pratique sportive par tous les publics (aides aux associations) ;
  • contribuer à l’aménagement du territoire (subventions à la réalisation d’équipements sportifs) ;
  • soutenir les grands événements sportifs internationaux se déroulant en France.

Les crédits dont le CNDS dispose sont des fonds issus des taxations opérées sur les mises de la Française des Jeux, sur les paris sportifs (dont paris en ligne) ainsi que sur les ressources des droits de retransmission (télé, Internet et mobiles) des manifestations sportives.

A la demande de la ministre chargée des sports, un chantier sur la réforme des critères de répartition des crédits et d’attribution des subventions a été engagé en 2013 et a été soumis au conseil d’administration du CNDS le 19 novembre 2013.

www.sports.gouv.fr


L’Île-de-France a de quoi surprendre : terre attrayante par la diversité de ses paysages, de ses habitants et de leur histoire, terre attractive par ses atouts économiques, par la richesse de son patrimoine et son foisonnement culturel.

www.iledefrance.fr

Partenaires commerciaux

 

BEAL est une entreprise familiale employant 70 personnes, située à Vienne dans l’Isère. En dépit de sa taille modeste, Béal possède la caractéristique d’être le premier producteur mondial de cordes de montagne et de sécurité.

BEAL est le fournisseur officiel de la FFME et a équipé la salle d'escalade Karma en cordes, dégaines et harnais.

Fort de son expérience, BEAL propose aujourd’hui une gamme complète d’équipements pour l’escalade : du harnais aux casques en passant par les mousquetons, dégaines, longes, crash pads et bien sur les lampes frontales. BEAL propose aussi une ligne complète de produits dédiés aux professionnels des travaux en hauteur.

www.beal-planet.com

   

WILD CLIMB

Fabricant italien de chaussons d'escalade.

www.wildclimb.it

 

 

Vivez vos objectifs à Citésports Site du CNSD !

UN CADRE EXCEPTIONNEL

DES ÉQUIPEMENTS DE HAUT NIVEAU

UN LARGE CHOIX D’ACTIVITÉS SPORTIVES

A proximité directe de la salle Karma, CITESPORTS Site du CNSD est un Centre sportif unique implanté au sein du Centre National des Sports de la Défense.


Anciennement réservé à une élite sportive, Citésports, ouvre ses portes au plus grand nombre.


Venez découvrir Citésports : un site de 52 hectares, dans un environnement privilégié en plein cœur de la Forêt de Fontainebleau, composé de :

  • 19 équipements sportifs : piscine olympique, pistes d’athlétisme indoor et outdoor, dojos, salle de boxe, terrains de volley-ball, handball, basketball, football, rugby, parcours sportifs…
  • Une offre d’hébergement et de restauration de qualité.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Une offre d’activité sportive Grand Public


Une offre complète d’activités sportives en pratique libre ou encadrée dans des conditions optimales !

Aquagym, Aquabiking, Ecole de natation...
Un large choix d’activités aquatiques pour tous les âges dans le bassin olympique dernière génération.



Cours collectifs, cardio, musculation...
Pour faire le plein d’énergie avec une gamme complète d’activités
  fitness, remise en forme.



Un lieu idéal pour l’accueil des stages sportifs

Citésports Site du CNSD offre sur un site unique et sécurisé, toutes les composantes d’un stage sportif réussi quel que soit le niveau de pratique et la durée.

  • Hébergement et restauration de qualité, installations sportives modernes, salles de réunions, environnement calme situé en pleine nature.



Pour découvrir Citésports Site du CNSD : www.citesports.fr